MISSION 1 : à feu et à sang



AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Votez pour nous sur le top site d'Obsession ICI svp, merci ♥.

Partagez | 
 

 MISSION 1 : à feu et à sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMINThe Leader

avatar
J'AI POSTÉ : 5634
MON ÂGE : 23
JE ME SENS : angoissé à l'idée ce que je cache la trappe
OÙ SUIS-JE : sur la plage
INSCRIPTION : 18/04/2007

This is me...
Je possède:

Voir le profil de l'utilisateur http://lost-lerpg.forumactif.fr


MessageSujet: MISSION 1 : à feu et à sang   Sam 3 Juil - 22:28
A FEU ET A SANG
Au plus profond de la jungle se trouvent les montagnes de l'île : leur hauteur est imposantes mais semblent ne représenter pas le moindre danger. Et pourtant, au cœur des hauteurs se cache un volcan endormi depuis plusieurs siècles. Il a longuement été étudié par le projet dharma mais depuis de nombreuses années, personne ne fait attention à lui. Il paraît improbable qu'il se réveille un jour mais pourtant, son heure est arrivée.
Une nuit, alors que personne sur l'île ne s'y attend, les premiers tremblements de terre commencent. Et lorsque la lave se met à couler hors du cratère, plongeant la jungle sous des nuées de cendres, c'est toute l'île qui rentre en fusion...
Kate et Ella étaient toute les deux à la cascades. La belle brunette aux yeux verts y était allée pour se relaxer, et elle avait bien raison. Après les nombreux problèmes qu'il y avait eu et surtout avec une telle chaleur, une bonne baignade n'était pas de trop ! Mais très vite, elle remarqua qu'elle avait été suivie. Dans un premier temps par Ella, et dans un autre par Ben...



    JACK ♣ I don't trust myself. How am I supposed to trust you, Invité?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   Dim 4 Juil - 2:45
    La journée avait été étouffante, lourde et désagréable. Kate avait passé des heures à parcourir la jungle, a angoisser, a aider Jack, c'en etait trop ! Il y avait des jours comme ça où elle aurait bien craqué, pleuré un bon coup et prié le ciel qu'un ange l'emporte loin d'ici. Et dans ces moments, Kate aimait être seule. Elle n'était pas du genre à s'apitoyer sur son sort et encore moins à se montrer faible devant quiconque.

    C'est ainsi qu'à peine la nuit tombée, Kate prit la direction de la cascade, seule ... Du moins le croyait elle encore. Sous son abris, elle enfila un short en jean, ses bottines de marche, un tee-shirt et s'éclipsa. Elle jeta un dernier oeil sur le campement enfin calme, et sembla disparaître telle une ombre dans cet environnement qu'elle commençait à maîtriser comme si elle y avait toujours vécu.

    Quelques minutes de marches plus tard et quelques raccourcis empruntés plus loin, le son de l'eau cristalline s'écrasant sur la roche se fit enfin entendre. Elle écarta quelques branches, avança de quelques pas précis et son petit coin de paradis se révéla enfin sous ses yeux. Elle planta dans la terre la torche qu'elle avait empruntée et allumée en chemin, illuminant ainsi le lieu de faibles faisceaux dorés. Elle inspira profondément, expira tout aussi fort et se laissa tomber assise contre la cime d'un immense arbre. La jungle l'entourant semblait étrangement calme, tout semblait si paisible que jamais elle n'aurait pu s'imaginer la catastrophe qui se préparait.

    Lorsque les premiers tremblements se firent ressentir, notre belle brune sursauta. Mais rassurée par la faible intensités de ces derniers, elle réussi à se convaincre qu'il ne s'agissait que d'un mouvement terrestre bénin. Après tout ils étaient sur île ... Ce n'est que lorsque le suivant la secoua plus clairement qu'elle prit le temps de se relever, en alerte, ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   Dim 4 Juil - 9:15
J’étais sur la plage et il y avait pleins de monde qui faisait pleins de choses. En fait tout le monde semblait avoir quelque chose à faire. Y en avait qui préparaient à manger, d’autres qui coupaient et ramassaient du bois, y en avait qui entretenaient le feu, d’autres qui construisaient des tentes et qui papotaient. Moi au milieu de tout ça, je m’étais assise par terre avec Monsieur Crapaud dans mes bras et je regardais les gens. J’aimais bien ça, moi, regarder les gens. Ils sont rigolos quand ils ne savent pas qu’on les regarde. Je regardais, et puis tout d’un coup, je vis une dame. Elle était toute grande… Enfin, plus grande que moi en fait ! Et puis elle avait des cheveux ondulés assez foncés et de grands yeux marron. Elle allait dans la jungle. Moi je voulais voir ça de plus près. La jolie dame elle ressemblait à une sorte de princesse ou à une reine, il ne fallait pas la laisser partir comme ça ! Je me levais et je me faufilais pour la suivre. Les gens, ils ne me remarquent pas beaucoup vu que je suis petite et que je suis discrète.

Elle avait une torche la dame. Je la suivais de loin et la torche arrivait quand même à éclairer mon chemin. Comme si de petites fées allumaient mon chemin pour pas que je trébuche ou que je tombe. Je me demandais quand est-ce qu’on reprendrait l’avion pour partir d’ici… Est-ce que quelqu’un s’était occupé de réparer l’avion ? J’avais vu personne le faire. Pourtant, quand mes jouets ils sont cassés ou bien maman elle les répare à la colle ou alors elle va m’en acheter un autre plus beau. Là, y a personne qui semble vouloir le recoller ou aller en acheter un autre. Peut être qu’un avion de cette taille c’est un peu plus compliqué… Moi je ne sais pas trop, je trouve ça compliqué de prendre l’avion. Avec les gros bagages qu’il faut donner aux magiciens de l’aéroport, il faut passer dans des portes sans murs, il faut faire rouler ses sacs dans une grosse machine, il faut rentrer dans une salle avec des vitres… Et puis c’est cher d’après ce que maman elle dit quand on prend l’avion.

La dame elle avançait vite. Je sentais qu’elle était agacée. Mais par quoi ? C’était les vacances après tout. Moi je comprend pas comment on peut être énervé en vacance. On peut manger pleins de céréales devant la télé et on n’a pas de devoirs à faire, moi j’aime bien ça ! La dame elle arriva dans une petite clairière avec une cascade. Elle planta sa torche par terre et s’assit contre un arbre. Elle semblait plus sereine maintenant. Alors que j’allais sortir de ma cachette, le sol trembla et je manquais de tomber. Je me rattrapais à une branche qu’il y avait juste à côté de moi.

Je lâchais la branche. Qu’est ce qui fait ça ? Je ne comprends pas… D’habitude ça fait un peu ça quand on est dans un appartement et qu’il y a un gros camion qui passe juste à côté… Ou alors quand y a des objets très lourds qui tombent par terre. Là je sais pas pourquoi ça fait ça, on est à l’extérieur… J’avais peur tout d’un coup. Dans ma poitrine ça faisait mal tout d’un coup. Alors qu’une deuxième secousse plus forte se fit sentir, je lâchais Monsieur Crapaud et tomba cette fois à terre. Je ramassais Monsieur Crapaud précipitamment pour pas qu’il ai peur lui aussi et je courais vers la dame pour attraper son pantalon de ma main qui ne portait pas mon doudou en pleurant un petit peu. Je ne voulais pas que ça secoue encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   Lun 5 Juil - 5:53
    Debout, le regard posé là où le plus loin portait, notre belle Kate commençait sérieusement à suspecter que quelques ne se déroule pas correctement . Elle aurait pu croire à l'arrivée du "monstre", deviné la fumée noire se diriger droit sur elle mais avec le temps, elle avait finit par reconnaître les signes ou les sons d'alertes et ceux ci n'en faisaient pas partie. Ils ne ressemblaient à rien de ce qu'elle ai déjà expérimenté sur cette île. Cette dernière leur réservait-elle de nouvelles surprises ? Comme s'ils n'en avaient pas eu assez ... !

    Soudain, alors que Kate était en pleine alerte et sur le qui-vive de la moindre animation, elle sentit quelque chose s'agripper fermement à son pantalon. Plus que surprise, elle se retourna vivement et posa instinctivement sa main droite sur son arme cachée sous son tee-shirt et coincée au niveau de la ceinture dans son dos. Main qu'elle ôta de là aussi tôt qu'elle remarqua avec étonnement la bouille d'une enfant apeurée à ses côtés. Mais bon sang que faisait elle là ?! Et seule de surcroît ... ! Elle avait bien vu qu'une enfant faisait partie des nouveaux rescapés mais jamais elle ne l'avait aperçue seule. Elle ne s'en était donc pas plus préoccupée que cela, se doutant qu'elle avait du être prise en charge par ses parents ou un autre survivant. Elle évitait ainsi ce contact avec un tel jeune âge qui l'air de rien la mettait mal à l'aise. Loin de détester les enfants, au contraire elle les aimait beaucoup, elle n'en avait jamais véritablement été proche. Concours de circonstance, vie non appropriée, les raisons étaient multiples.

    Mais l'instant n'était pas aux considérations. Après être restée quelques secondes bouche bée sous l'effet de surprise et d'interrogation, elle s'agenouilla aux côtés de la petite. Elle tenta de prendre le ton le plus confiant possible et articula ses quelques mots.


    Hey, salut toi ... dis moi que fais tu là toute seule ? Personne n'est avec toi ?

    A peine eu-t-elle terminé de poser sa question qu'à nouveaux la terre se mit à trembler de manière plus continue. Cette fois l'angoisse pouvait se lire son visage. Elle se redressa, attrapa fermement la main de l'enfant et dit :

    Tu ne me lâches pas d'accord ? Et moi je ne te lâcherais pas non plus.


Dernière édition par Katherine Austen le Dim 11 Juil - 6:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   Mar 6 Juil - 22:38
La dame, elle fut très surprise de me voir là. Normal, je n’avais pas fait de bruits en la suivant ! J’étais un peu une aventurière ou quelque chose comme ça. J’étais comme les espionnes dans les films ou dans les livres. Je me glissais furtivement derrière les murs et derrière les gens sans qu’on me remarque. Mais bon, là tout de suite maintenant je n’étais pas dans de bonnes conditions pour penser à tout ça. Il y avait cette terre qui tremblait et qui ne voulait pas s’arrêter. Normalement, le sol ça ne tremble pas comme ça. Surtout qu’on était dehors et que c’était carrément la terre qui tremblait ! La terre tremblait sur elle-même, c’était incroyable ! Ca faisait surtout peur parce que maintenant, j’avais peur de ce qui allait arrivé. Déjà que je ne pensais pas que c’était possible et puis maman n’était pas là pour m’expliquer et me rassurer, alors je ne sais pas du tout quoi penser de tout ça.

La dame me demanda si il n’y avait personne avec moi. Mais… Elle n’avait pas vu Monsieur Crapaud au quoi ? Et pourtant, il fait presque la même taille que moi. Monsieur Crapaud, je ne sais pas pourquoi mais pas beaucoup de personnes le voient. En fait, y a que maman et moi qui savons que Monsieur Crapaud est là on dirait. La maîtresse par exemple elle veut pas que j’ai Monsieur Crapaud en classe. Elle dit que si tout le monde ramenait son doudou, on s’en sortirait plus. Alors elle le met dehors, sur le banc près des manteaux. Mais elle ne voit pas qu’il est triste ? Qu’il a envie d’être avec moi ? C’est dommage, parce que Monsieur Crapaud il a toujours raison !

D’ailleurs, Monsieur Crapaud en ce moment, il m’a dit que ce n’était pas très très bon tout ce qui se passait là… Et que ça allait vite devenir très dangereux. Et que je devais rester avec la dame parce qu’elle pourrait sûrement me protéger. Moi, j’écoute Monsieur Crapaud parce que jusqu’à présent il ne s’est jamais trompé, jamais. Et il me dit aussi que le tremblement de terre, c’était peut être pas la seule menace ici et qu’il fallait que je fasse attention. Qu’il m’avait laissé suivre la dame comme ça, mais que dorénavant je ne devais pas m’éloigner comme ça sans dire à quelqu’un où j’allais… Mais… Monsieur Crapaud ! Je ne savais pas où j’allais, comment j’aurais pu le dire à quelqu’un voyons ?! Une nouvelle secousse…

La dame elle me dit de ne pas la lâchais et qu’elle ne me lâcherais pas non plus. Elle me prit la main. C’est exactement ce qu’aurait dit maman je crois… A son retour je lui dirais combien la dame elle s’est bien occupée de moi et qu’il faudrait la remercier. Peut être en lui donnant un cookie. J’aimerais bien être chez moi, avec maman qui boit son café et moi qui boit mon jus d’orange avec des cookies. A la télé, maman elle aurait mit un dessin animé et elle rigolerait avec moi. Mais non, je suis dans une jungle maléfique qui fait trembler le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   Mer 7 Juil - 9:40
Les tremblements s’estompent doucement mais sûrement. Vous entendez de petits bruits tout autour de vous. Ce sont des animaux paniqués qui cherchent désespérément un coin où se cachait. Si la situation semble rentrer dans l’ordre, les animaux sentent que quelque chose cloche et ne s’arrêtent pas de courir et de se diriger vers la plage. En effet, n’importe quelle bestiole que vous apercevez se dirige vers la plage. Soudain, vous sentez que l’atmosphère s’est alourdit. Il fait soudain plus sec. Il faut soudain plus chaud. Vous sentez presque vos yeux et votre gorge piquer. La respiration devient un peu plus difficile car cet air chaud et sec vous irrite le nez et la gorge. De plus, cette chaleur soudaine vous met mal à l’aise. Un grondement sourd se fait entendre. Il ne vient pas d’ici. Il vient de beaucoup plus loin. A travers les arbres, vous avez l’impression d’apercevoir une épaisse fumée provenant de la montagne. Les autres ? Un incendie ? Ou autre chose ? D’ici, vous ne voyez pas plus.

Soudain, l’eau de la cascade qui était si claire et cristalline quelques secondes plutôt devient noire, brune et boueuse. Elle a été gorgée de terre. Elle devient petit à petit une rivière de boue gluante. Des pierres se joignent au mélange et donne une dimension presque vomitive au flot qui s’écoule doucement dans le bassin. Bassin à présent inutilisable que ce soit pour la toilette ou pour boire.

Autour de vous des feuilles sont tombées partout. Des petits fruits aussi. Vous avez évité le pire on dirait… Mais l’atmosphère semble devenir de plus en plus chaud, progressivement… Peut être faudrait-il trouver vite une solution avant de cuire littéralement sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   Lun 19 Juil - 21:08
    Alors que l'enfant tombé du ciel s'accrochait à la main de Kate comme si sa vie en dépendait, notre belle brune tentait de garder son calme. Il fallait évaluer la situation, le danger s'il y en avait mais l'instincts de Kate lui prédisait que malheureusement cela n'augurait rien de bon.

    Soudain le sol sembla se calmer. Kate relâcha la tension implantée dans ses jambes pour tenir droite mais ses sens restèrent en alerte. A vivre sur une île, on y gagne une terrible perception. Instinct de survie sûrement. L'humain était pas mal foutu quand y pensait. Mais très rapidement la faune de l'endroit se mit en mouvement. Les fourrés se libérèrent d'un tas de petites bestioles bien moins préoccupée par la présence de deux humains que par cette entité encore inconnue a nos deux rescapée qui se dirigeaient vers elles. Les oiseaux chantaient à tue tête et lorsque Kate leva les yeux, elle aperçu une nuée d'entre eux, tous se dirigeant loin des hauteurs et vers la plage.

    Cette fois c'était clair, il fallait rebrousser chemin ! Peu importe la raison, pas le temps de comprendre, Kate savait qu'elle devait suivre ce que le nature lui dictait et le message était aussi claire que de l'eau de roche : déguerpissez ! D'ailleurs en parlant d'eau, à peine eu t elle le temps de se décider à filer que l'un des plus impressionnant spectacle se produit sous ses yeux.

    Alors que l'air s'alourdit brusquement, la cascade se transforma petit à petit en un geyser de boue fumante. La fraîcheur habituelle de se petit endroit de paradis se fit avalée par une chaleur insoutenable. L'oxygène semblait se faire rare. Kate s'abaissa alors légèrement et d'un geste naturel prit la petite dans ses bras. Cela devenait bien trop dangereux et l'enfant devait être morte de peur, bien plus en core que Kate dont le coeur battait pourtant déjà la chamade. Lui parler, la rassurer, mais comment ? Elle ne savait pas faire ça, elle voulait juste la protéger, l'emmener loin d'ici et retrouver ses parents. Elle fint alors un sourire presqu'infime en murmurant : Tout va bien se passer d'accord. On va prendre ça comme un jeu ok ? Il faut juste rejoindre la plage le plus vite possible pour gagner.

    Kate se mit alors en route et débuta sa course pour finir par trottiner. Il est en effet moins aisé et moins rapide de courir à travers la jungle en portant un enfant. de plus sa course fut ralentie par la lourdeur de l'air et cette poussière foncée troublant petit à petit leur visibilité. Kate ota le petit foulard du cou de Ella et l'appliqua délicatement sur sa bouche et son nez. Respire la dedans ma chérie. Elle reposa alors son bras dans le dos de la fillette et le tint fermement reprenant sa course de plus en plus à l'aveugle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   Lun 26 Juil - 8:38
J’étais toujours accrochée à la dame. Comme si, si je restais bien près d’elle, rien ne m’arriverait jamais. Le sol cessa de trembler. Ouf. C’était déjà ça en moins. Mais alors que je commençais à me calmer avec Monsieur Crapaud, je vis des petits animaux courir dans tous les sens. Il y avait des sortes de rats, des petites souris et d’autres petites bestioles. Et je me rendis compte d’une chose encore : il commençait à faire chaud… Moi qui croyait que l’ombre ça rafraîchissait l’air, je me suis peut être trompé qui sait. En tout cas, je les trouvais très mignons les petits animaux… Mais ils ne dégageaient pas une impression agréable. A courir comme ça, comme des dératés, ils semblaient paniqués et apeurés. Et cette peur était très communicative. J’avais très peur rien qu’en les regardant. Pourtant, je ne savais pas ce qui se passait. Mais je savais que les animaux, eux, savaient. Ils ne répondaient qu’à leur instinct. C’est quoi en fait l’instinct ? Ce ne serait pas ce petit mal de ventre que je commençais à avoir ? Alors que je m’apprêtais à demander ce qui se passait à la dame, quelque chose de plus spectaculaire encore arriva. La cascade, si transparente, si cristalline, si insipide, se transforma en une espèce de marée de boues dégoulinantes. La vue, comme le son que cela produisait, était écoeurant presque. Je ne comprenais plus ce qui se passait. J’avais l’impression d’être dans un rêve. Un rêve… Un cauchemar plutôt ! Et puis il faisait très très chaud et très sec. Je toussotais un peu même… Je ne suis pas asthmatique mais maman elle dit que j’ai la gorge fragile et qu’il faut prendre du sirop… En plus, il a un mauvais goût ce sirop.

La dame me prit dans ses bras. Je m’accrochais à son épaule comme je le ferais avec maman. Maman… J’espère qu’elle a réussit à fuir de cet endroit. J’espère qu’elle n’a pas trop peur. Qu’elle n’a pas trop peur pour elle et pas trop peur pour moi. Parce que je n’aime pas quand elle s’inquiète en fait… La dame elle me dit que ça allait être comme dans un jeu. Qu’il fallait vite rejoindre la plage pour gagner. J’adore les jeux moi. J’aime beaucoup ça même. Mais là, le jeu, il faisait quand même un petit peu peur en fait. Mais je sais pas pourquoi mais j’avais confiance en la dame. Je lui dis un petit.
      D’accord
Et elle commença à courir à travers les fougères. Il y eut une sorte de fumée épaisse qui nous enveloppa. On aurait presque dit du brouillard. Mais, le brouillard, ça n’arrive presque que quand il fait froid, le matin, très tôt… Là, c’était chaud, c’était noir et non pas blanc. C’était inquiétant. Tout me suggérais un rêve et pourtant, ça n’en était pas un. Sinon, je me serais réveillée dans mon lit chaud avec ma maman à côté de moi qui m’aurait fait un câlin.

La dame ensuite, elle me prit mon foulard pour me le mettre sur la bouche. Je le tins avec ma main droite. C’est vrai qu’on respirait mieux à travers mon foulard. Comment ça se faisait d’ailleurs ? C’était un foulard magique ? En tout cas, la dame elle était très gentille de m’aider comme ça… Alors, je lui dis un petit :
      Merci
Je ne sais pas si elle l’a entendu, mais je ne veux pas la déranger en fait… j’ai peur, et je veux vite que ça s’arrête… Je veux vite rentrer chez moi, prendre mon goûter et aller me promener avec maman. Mais là, je suis entrain de fuir un monstre invisible avec une dame que je ne connais pas…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: MISSION 1 : à feu et à sang   
Revenir en haut Aller en bas
 

MISSION 1 : à feu et à sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST RPG ™ :: Moment de détente :: Archives-