Après le crash [Juliet et Jack]



AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Votez pour nous sur le top site d'Obsession ICI svp, merci ♥.

Partagez | 
 

 Après le crash [Juliet et Jack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
J'AI POSTÉ : 68
MON ÂGE : 26
JE ME SENS : Perdue
OÙ SUIS-JE : Plage
INSCRIPTION : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://great-old-ones.creerforums.com/


MessageSujet: Après le crash [Juliet et Jack]   Dim 22 Juil - 17:42
Les cris, le bruit, les gens qui courraient. Il y en avait qui, comme elle, semblaient totalement abasourdis, regardant autour d'eux, d'autres qui courraient dans des directions diverses que ce soit loin du fuselage ou au contraire, au cœur de celui-ci. Parmi les divers cris on pouvait souvent entendre des noms appelés. Les gens cherchaient ceux avec qui ils étaient montés dans ce qui était à présent plusqu'un tas de métal brouillé et éparpillé. Lilly n'avait jamais imaginé que quelque chose d'aussi contrôlé et fort que les avions puisse ressembler à ça un jour. Preuve étant qu'elle avait tord d'imaginer son monde inébranlable et figé dans la certitude impériale que tout serait toujours pareil. Elle ne sentait pas l'appel sourd d'une I'île qui la connaissait bien mieux qu'elle ne puisse imaginer. Aujourd'hui, son imagination était en panne tellement l’irréel avait heurté et fissuré le réel. Autant de détresse et de peur dans un corps si petit avait provoqué une overdose. Son cerveau avait momentanément débranché tout ce qu'il y avait d'enfant ou même d'humain dans sa tête. Elle était un robot qui observait.

Assise là, elle se décida à se lever. Difficilement. Son genoux droit était écorché et bientôt elle sentit une douleur sourde dans son bras droit. Elle ne tourna même pas la tête pour voir la longue coupure superficielle qu'elle avait sur le coude. Sa vision avait été captée par une femme, allongée, les yeux ouverts, quelques mètres plus loin. Ce n'était pas son professeur de danse. Par contre, Lilly avait largement comprit que cette personne était certainement morte. Ce mot, elle le connaissait même si elle n'y avait jamais eu à faire de près. Il représentait pour la gamine, une absence de présence. Pourtant, ce cadavre, lui, était bien là, devant, beaucoup plus imposant et obnubilant que les gens hurlant et courant autour d'elle. Ce corps inerte semblait concentrer sur lui toute l'attention possible que la petite ballerine puisse posséder. Ses grands yeux clairs fixaient la femme à la moitié du corps presque arraché, avec rien de plus qu'une attention scolaire. Elle ne cillait pas et observait chaque détail. La peau brûlée, noire, sa peau intacte, blanche, son visage indifférent, ses mains crispées sur un objet invisible... L'antipode de l'état des gens tout autour qui, eux, étaient bien vivants.

A la regardé, on aurait presque cru qu'elle allait bientôt se réveiller, se lever et repartir. Mais non, elle restait dans un état constant de réveil. Comme si, réveillée en sursaut par n'importe quoi, elle était restée dans de la glace avec cette impression de surprise horrifiée gravée dans son visage. Un peu plus de la trentaine, elle aurait pu être la mère de la petite Lilly et c'était aussi certainement ça qui l'avait frappé. Mais dans sa tête, ils seraient bientôt à la maison, ils seraient bientôt rentrés, et elle, dans les bras de sa mère, au chaud. Mais il fallait faire vite, elle commençait à légèrement trembler des jambes, toujours aussi perdue qu'il y a quelques minutes, toujours aussi attentive à ce cadavre inerte devant elle.


Dernière édition par Lilly Cogburn le Jeu 26 Juil - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINThe Leader

avatar
J'AI POSTÉ : 5634
MON ÂGE : 23
JE ME SENS : angoissé à l'idée ce que je cache la trappe
OÙ SUIS-JE : sur la plage
INSCRIPTION : 18/04/2007

This is me...
Je possède:

Voir le profil de l'utilisateur http://lost-lerpg.forumactif.fr


MessageSujet: Re: Après le crash [Juliet et Jack]   Mar 24 Juil - 19:12
Ayant quitté la jungle et le groupe qui était en route vers la tour radio, j'arrivais enfin sur cette plage qui allait me remémorer de bien mauvais souvenirs. En effet, 3 mois plus tôt, c'était moi et tous les autres passagers -qui avaient survécus- du vol Oceanic 815 qui étaient dans cette position, même si personnellement, je ne m'étais pas réveillé sur la plage, mais à quelques mètres de là, entouré d'une foret de bambous. Vince, le chien de Walt était venu me rendre une petite visite avant que je me lève. Et en revoyant ça, un avion détruit sur la plage, des cadavres et des blessés, les souvenirs me remontaient. Mais quoi qu'il en soit, l'heure n'était pas à la nostalgie, si l'on pouvait appeler ça comme ça.

J'essayai de repérer les blessés les plus grave, mais à première vue, il n'y avait que des morts. Les autres étaient soit mais si amochés que ça, soit morts. J'aperçu non loin de moi une petite fille, 10 ans pas plus, seule sur le sable, légèrement à l'écart des autres. A voir ce qu'elle faisais, c'est-à-dire rien, je me doutais qu'elle était en état de choc. Tout fonctionnait, mais le cerveau était comme déconnecté. Je commençai donc à trottiner vers elle.
- Est-ce que tu vas bien ? Où sont tes parents ?
J'aperçu une petite égratignure sur son genou, une simple coupure rien de plus. C'était une miraculée. Petite comme ça et survivre à un crash de cette violence, c'était extraordinaire.
- Allé, je vais te soigner ça, je te promet que ça ne piquera pas.



    JACK ♣ I don't trust myself. How am I supposed to trust you, Invité?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
J'AI POSTÉ : 68
MON ÂGE : 26
JE ME SENS : Perdue
OÙ SUIS-JE : Plage
INSCRIPTION : 13/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://great-old-ones.creerforums.com/


MessageSujet: Re: Après le crash [Juliet et Jack]   Jeu 26 Juil - 10:44
Sortit de nulle part, elle entendit une voix d'homme s'approcher d'elle. Alors qu'elle se tournait vers cette personne qui lui parlait, elle ne put s'empêcher de remarquer que ses habits étaient légèrement sales et abimés. Elle ne souvenait pas avoir vu un homme si mal habillé dans l'avion. Mais après tout, elle avait été occupée à somnoler pendant une bonne partie du trajet alors elle pouvait aussi tout à fait se tromper. Finalement, l'homme en question remarqua son genoux écorché et lui dit qu'il allait la soigner. La situation était incroyablement étrange. Autant elle avait déjà été se faire soigné chez un médecin auparavant, autant en plein milieu d'un crash, ça semblait incongrue. Elle se demanda même si elle ne rêvait pas et si son cerveau n'avait pas amené cet homme devant elle pour la rassurer, simplement. Lilly tendit la main et arriva à saisir la chemise de l'homme. Il avait l'air réel. Alors, elle dit d'une voix encore nouée par l'angoisse. « J'ai perdue Mademoiselle Delumbry. » Elle ne savait pas bien ce que l'homme pouvait faire pour elle, mais une part d'elle aurait éventuellement espérée qu'il la connaisse et qu'il l'amène près d'elle, le seul élément familier qu'elle aurait eu ici. Malgré ses manières autoritaires, malgré sa tendance à tout le temps crier et l'engueuler pour un oui comme pour un non, elle aurait voulu la voir et lui parler. Même si c'était pour s'entendre reprocher sa défaite à la dernière compétition.

Ses yeux furent attirés une seconde fois par le corps à quelques pas d'eux. Comme si un aimant imperceptibe la forcait à regarder. Toujours la main sur la chemise de l'homme elle montra la femme morte, les yeux ouverts plus loins. La petite fille ne s'estimait pas autant blessée comparé à ce cadavre là bas qui avait une bonne partie de son corps arraché. N'y connaissant rien en médecine, elle ne savait pas vraiment ce qu'on pouvait ou pas faire pour quelqu'un. Les gens continuaient de courir dans tous les sens, la fumée continuait de se dégager des réacteurs, tout était totalement fou et tout allait très vite sauf ce bonhomme sortit de nul part qui n'avait pas l'air aussi paniqué que les autres par la situation. Par un miracle inconnu, cette présence qui semblait relativement bien se maîtriser dans toute cette urgence, la rassurait un petit peu et commençait à dissiper ce nuage épais qui lui embrumait l'esprit. Un rêve, ça devait forcément être un rêve. Car sinon, elle aurait du mal à avaler tout ça.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Après le crash [Juliet et Jack]   
Revenir en haut Aller en bas
 

Après le crash [Juliet et Jack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST RPG ™ :: Moment de détente :: Archives-