Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]



AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Votez pour nous sur le top site d'Obsession ICI svp, merci ♥.

Partagez | 
 

 Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

J'AI POSTÉ : 20
MON ÂGE : 30
INSCRIPTION : 14/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]   Lun 28 Avr - 13:39
Ca fessait un bon quart d'heure qu'il était là, allongé sur le ventre, la tête dans le sable. Shawn s'était écroulé comme une vielle chaussette, mais depuis quelques minutes il s'était réveillé intérieurement. Il comprit qu'il avait reçu un bon coup dans la tête, maintenant que le choc était passé, il sentait plus nettement sa caboche tourner, et pas qu'un peu ; on aurait dit qu'il avait dans la tête une petite casserole en fusion qui tournait à toute vitesse en se cognant aux parois de son crane, avec un écureuil fou qui cognait avec un bâton sur la casserole comme si c'était un gong. Shawn avait beau être à moitié dans les vapes, cela n'empêchait pas son imagination sans limites de tourner à plein régime.

De toute façon, il n'avait pas envie de bouger de là ; confortablement allongé là, la tête dans le sable tout chaud et moelleux, en train de piquer son semi-roupillon. Il aurait pu se lever, au prix de quelques efforts certes, mais il n'en avait pas envie. Il avait déjà joué les héros tout-à l'heure, en libérant quelqu'un coincé sous un morceau de carcasse foutrement lourd, donc c'est bon, il avait droit au repos maintenant, et surtout il ne voulait plus voir ce spectacle affreux autour de lui, ce mélange de cadavres, de tôle, de sable.. ensanglanté... pouah, songea- t'il, le sang c'est déjà dégeu à voir comme ça, mais quand du sable en est tout imbibé, c'est encore pire.
"Allez, inutile de penser à ça, dit-toi que c'est juste comme... comme de la semoule, tiens. Une bonne semoule quoiqu'un peu fine imbibée d'une sauce rougeâtre, voilà."

Shawn pour se détendre se mit à s'imaginer dans son enfance, quand il était à la cantine de l'école, et que sa cantinière Vietnamienne, Mdm Nguyen lui permettait de ne pas finir son plat et d'aller jouer dans la cour de récrée, entre le bitume chaud et le soleil apaisant, oui, voilà qui était bien mieux, de penser à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Mayu • kawaii & dangerous
J'AI POSTÉ : 125
MON ÂGE : 26
JE ME SENS : bien et heureuse d'être en vie.
OÙ SUIS-JE : sur la plage, mais je ne bronze pas.
INSCRIPTION : 07/03/2013

This is me...
Je possède:

Voir le profil de l'utilisateur http://akira-rpg.eklablog.fr/


MessageSujet: Re: Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]   Mer 30 Avr - 10:04
Sayid s'était occupé de moi, allant de me sauver d'un arbre où j'étais suspendue jusqu'à calmer mes pires angoisses, il était alors temps, même si j'étais blessée aussi, de m'occuper des autres : Ceux à qui l'on n'avait pas encore donné la main ni un peu d'espoir, tout comme ceux que l'on n'avait pas encore aidé ou soigné. J'avais déjà fais un tour du coté de la place où se trouvait la carcasse de l'avion, sacré engin ! Et j'allais maintenant faire un tour du coté de la plage où le sable était plus fin et plus propre. C'est là que j'y aperçus un homme allongé sur le sable dans une pause un peu bizarre... était-il les fesses à moitié en l'air ou bien ? Je me disais que je rêvais peut-être mais cela ne m'empêchait pas de me diriger vers lui en boitant légèrement. Mais je m'arrêtais soudain, la peur de rencontrer un cadavre était plus forte que celle d'aider un homme dans le besoin. « Pourvu qu'il soit encore en vie. Kami sama ! Par pitié, faites que je ne touche pas un mort. » Priais-je les mains liées en fixant un instant le ciel un court instant. En reposant mes yeux sur lui, j'hésitais à m'approcher et puis finalement j'osais me mettre à genoux à coté de lui pour mettre ma main hésitante sur son épaule. Je le poussais délicatement à s'allonger sur le dos et malgré le fait qu'il ait le visage enfariné de sable, je pouvais remarquer qu'il respirait. « Ouf... Il respire encore. Merci mon dieu. » Soupirais-je soulagée.

Cependant il était blessé et je me devais maintenant de l'aider correctement, c'était une façon pour moi de me rendre utile le temps que les secours arrivent et de remercier ceux qui m'avaient aidé, même si je ne le faisais pas pour eux. Je n'étais pas médecin, loin de là, mais je remarquais déjà que le sable était imbibé comme une semoule à la sauce tomate, de sang. Je vérifiais alors le seul endroit qui semblait saigner : sa tête, hélas je ne pouvais rien faire pour cela excepté lui apporter un peu d'eau et éponger tout ce sang jusqu'à ce qu'il s'arrête de saigner, car je ne savais pas si il y avait du désinfectant et des pansements ou même des bandages, dans les affaires des autres passagers. Ce que je m'empressais d'aller chercher, de toute façon il semblait inconscient et lui parler aurait été aussi utile que de parler à une télévision. Je revins rapidement à lui en m'affalant dans le sable tout près de lui, presque assise dans une pause bâclée du lotus, je m'occupais maintenant de ce bel homme comme d'un véritable bébé, après lui avoir posé la tête sur mes jambes.

Je passais de l'eau sur la plaie à l'aide d'une bouteille que j'avais piqué sur le plage. Vous allez me demander, pourquoi la gâcher au lieu de la boire ? Non pas celle-là, le goulot était légèrement sale et je n'osais imaginer ce que les autres passagers avaient fait avec. De toute façon, j'avais pris deux autres bouteilles au cas où nous aurions soif. Bref, une fois la plaie bien propre malgré qu'elle saignait toujours, j'appliquais une serviette blanche sur son front pour faire stopper l'hémorragie de cette vilaine blessure. Cela dit, je ne pouvais pas m'empêcher de pester contre cette serviette qui s'imbibait trop vite, le blanc avait presque disparu, absorbant le rouge écarlate. « Qu'est-ce qu'il y a comme sang ! Il se vide de ses neurones ou quoi ?! Oups... j'espère qu'il ne m'entend pas, sinon il va se mettre en colère... » Ricanais-je niaisement. Il fallait bien mettre un peu d'ambiance, je parlais toute seule depuis une bonne dizaines de minutes en attendant qu'il ouvre ses yeux, j'avais beau être patiente, je ne voulais pas passer ma vie sur ce sable à attendre le réveil d'un homme. Je regardais ma montre et je me dis tout à coup que c'était encore le fuseau horaire de Tokyo, je n'avais pas pris le temps de le changer. Alors je comptais les minutes que nous avions passé ensemble avant de râler. « Vous comptez dormir encore longtemps ? » Cela sonnait comme si je n'avais aucune patience, mais je pense que finalement j'avais atteins ma limite. « Vous m'entendez ? Hé, oh ? Y a quelqu'un ? Moshi moshi ?! » Je finis par soupirer en baissant ma tête désespérée.
Revenir en haut Aller en bas

J'AI POSTÉ : 20
MON ÂGE : 30
INSCRIPTION : 14/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]   Mer 30 Avr - 16:32
Toujours au plus profond des limbes de son subconscient, Shawn était maintenant en cours de Maths, pas du tout sa matière favorite, mais là il n'avait pas le choix : il avait été obligé d'entrer dans la salle de classe à tout prix, c'était ça ou bien se faire raser la tête par une armée de castors affublés de perruques en choucroute qui avaient envahît la cour de récré afin de l’annexer au nom de la confrérie des bâtisseurs de bois.

Maintenant que Shawn y réfléchissait, cela n'avait totalement aucun sens, aucune logique, mais il se souvint que lorsque les rêves commençaient à prendre une tournure totalement déjantée, sans queue ni tête, tel que c'était le cas ici, alors c'était bon signe, le signe déjà qu'on dormait -et non pas qu'on était dans le coma, ou même mort, voir pire encore- et qu'on allait bientôt se réveiller, la première phase de sommeil où le subconscient est le moins actif étant déjà passée.

Il entendit d'un coup une voie, qui semblait plus forte que les autres, et qui le fit presque sursauter dans son rêve. Il ne saisit d'abord pas le début, puis en se concentrant un peu, il comprit :
"Vous comptez dormir encore longtemps ? Vous m'entendez ? Hé, oh ? Y a quelqu'un ? Moshi moshi ?! ".

La salle de cours s'éclipsa alors d'un trait, et la raison lui vient alors, Shawn en bon paresseux pris d'abord le temps de s'étirer copieusement les bras -en donnant au passage un léger coup de poignet sur le menton de Miyu- et de bailler comme un chameau euphorique.

D'abord éblouit par le soleil, il distingua une silhouette au dessus de lui qui le regardait. Sans bouger, et en s'étirant encore un petit coup, il dit sur un ton routinier :


-"Déjà l'matin ? mouaaah, il est quel heure là ? Ya encore des céréales ? Bon sang, j'ai fait deux rêves complètement fou ! "
En se frottant les yeux pour y retirer l’espèce de rhume qu'y s'y forme quotidiennement chaque fois que l'on dort, Shawn en retira à sa surprise des grains de sable. Sa mémoire lui revînt en un éclair, et il se releva d'un bon, pour se mettre en position assise et mieux jeter un coup d’œil aux alentours. Il revît cette scène cauchemardesque que son esprit avait jusqu'ici occulté de sa mémoire, sauf qu'ici au lieu de rester ahuri, il mesura ce qu'y s'était passé. Ils s'étaient écrasés sur une plage, ça avait été apparemment un vrai carnage, et surtout le pire constat fut de se rendre à l'évidence que les vacances étaient totalement gâchées. Sans même faire attention à la personne qui était assise à côté de lui, il ajoutât:

-"Rectification, j'ai fait un seul rêve complètement fou."
Revenir en haut Aller en bas
Mayu • kawaii & dangerous
J'AI POSTÉ : 125
MON ÂGE : 26
JE ME SENS : bien et heureuse d'être en vie.
OÙ SUIS-JE : sur la plage, mais je ne bronze pas.
INSCRIPTION : 07/03/2013

This is me...
Je possède:

Voir le profil de l'utilisateur http://akira-rpg.eklablog.fr/


MessageSujet: Re: Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]   Jeu 8 Mai - 10:31
Désespérée et super fatiguée. J'avais soif, j'avais faim, j'étais crevée et comme si cela ne suffisait pas : j'avais chaud. C'était l'horreur. Voir cet homme dormir était un peu soporifique, mais il ne fallait pas que je m'endorme, et surtout pas sur lui. Je remuais vivement la tête et je giflais mes joues pour me tenir éveillée. C'est là que j'apercevais le mouvement de ses yeux durant son sommeil. Peut-être était-il en train de rêvasser, qui sait ? Il s'étira de tout son long en s'éveillant, me donnant un petit coup dans le menton au passage, dans ma tête ça ne fit pas encore un tour que je grognais déjà. Certes il ne l'avait pas fait exprès mais je ne réfléchissais pas quand je prenais des coups. « Oï ! Tu peux pas faire gaffe ?! » L'enguirlandais-je avec l'envie de lui retourner une baffe sur l'arrière crâne, ce que je fis sans ne plus tarder et sans réfléchir. Je savais pourtant qu'il était blessé à la tête et ça ne m'empêchait pas de le frapper. « Déjà l'matin ? Mouaaah, il est quel heure là ? Y a encore des céréales ? Bon sang, j'ai fait deux rêves complètement fou ! » Il semblait totalement ignorant du crash et semblait se croire dans son lit au beau matin.

La honte s'emparait de moi pour le geste que je venais de faire. S'il ne s'était rendu compte de rien et qu'il n'avait pas su lire la situation dans laquelle on se trouvait, alors le frapper était totalement déplacé. Je rabaissais la tête honteuse et je m'excusais d'une petite voix. « Désolée... » Et alors que je lui parlais, je le vis se redresser d'un bond en position assise, ce qui me fit sursauter sous l'effet de la surprise. L'homme était maintenant assit devant moi comme si le crash ne l'avait pas réveillé et qu'il s'était fait expulser de l'appareil en feu. Il regardait tout autour de lui, sauf dans ma direction, cela me rendait confuse. « Rectification, j'ai fait un seul rêve complètement fou. » Enfin, il se rendait compte qu'on avait atterrit dans le sable ! C'était pas trop tôt, mais croire un seul instant que le crash n'était qu'un rêve, était tout simplement stupide. Comment peut-on rêver de ces choses là ? C'est immonde.

Mais puisqu'il n'avait plus la tête posée sur mes jambes, j'en profitais pour me relever et contempler l'océan et m'avancer doucement vers celui-ci, en boitant un peu. « Surtout, gardez bien la serviette sur votre front, ça risque de couler encore maintenant que vous êtes assis. » Je me tournais face à cet homme, ses yeux bleus s'éclaircissaient et brillaient grâce au soleil. « Suteki ! ~♥ » M'écriais-je à moi-même. C'est vrai qu'il était pas mal du tout, son look, son regard, sa touffe de cheveux. Il était encore plus beau à imaginer sans la serviette imbibée de sang sur le front, et sans le sable collé à ses joues. Je m'asseyais face à lui et je m'approchais de son regard pour le voir de très près. « Je suis jalouse. Vous avez de très beaux yeux ! » Je me rendis compte qu'à lui avouer ceci, j'en rougissais... Il valait mieux retourner à une conversation normale, comme se présenter par exemple. Je reculais un peu mon visage du sien et je m'exécutais à changer de sujet. « Au fait moi c'est Mayu ! Et vous c'est quoi votre nom ? » J'attendais sa réponse, impatiente, ne pouvant plus détacher pas mon regard du sien, j'étais comme hypnotisée par sa beauté et la lueur de ce regard.

[hj : Désolée c'est court, je ferais mieux au prochain poste. ]
Revenir en haut Aller en bas

J'AI POSTÉ : 20
MON ÂGE : 30
INSCRIPTION : 14/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]   Sam 10 Mai - 17:44
De toutes les attractions qu'il n'avait jamais faites, celle-là avait été sans doute la pire. Une descente effrénée, quasi en piqué, des hurlements partout, le vent... maintenant qu'il se réveillait peu à peu, Shawn commençait à se souvenir de ce moment, tout du moins par morceaux, qui refaisaient surface par brides de souvenirs bridés. D'ailleurs cette "attraction" maintenant qu'il pouvait en faire son analyse était aussi la pire dans le sens où il ne n'avait pas pu apprécier faute de vision la terrible chute de l'appareil, gâchant pas mal le spectacle, et surtout le côté inconfortable et mortel qui contrairement aux montagnes russes n'était là pas très excitant.
Shawn encore à moitié assommé ne fit même pas attention à sa main qui avait heurté le menton de sa bienfaitrice aux yeux bridés, ne se rendit pas plus compte qu'avant de s'asseoir sa tête reposait sur un genou, quant à la petite tape derrière la tête, il mit cela sur le compte des douleurs et élancements qu'il ressentait un peu partout dans son corps. Il commençait maintenant à faire attention à ce qu'il entendait ; étant à moitié évanoui avant, il avait beau entendre correctement, son cerveau n'analysait pas encore ce qu'il recevait des oreilles, le moindre mot même prononcé bien distinctement sonnait comme un bruit sourd qui se fondait parmi les bruits de tôle et les hurlements.

Maintenant que son esprit avait refait surface, il comprenait avec retard ce que la personne qui venait apparaitre dans son champ de vision lui disait. De garder la serviette sur le front, car cela risquait de couler, en effet il semblait être blessé au niveau du front, il avait beau appuyer et tamponner à différents endroits de la serviette, à chaque fois qu'il regardait il y avait une nouvelle tâche rouge dessus qui apparaissait. Mais cela dit ça n'avait pas l'air si terrible, Shawn avait surtout un mal de crane affreux qui n'avait rien à voir avec sa plaie au front mais plutôt à un coup qu'il avait reçu sur le côté de la tête. En touchant cet endroit, Shawn eû l'impression de masser un tas de Pudding entouré par une touffe de cheveux... pas très appétissant.
Son esprit lui transmit avec au moins une bonne minute de retard quelque chose comme "Suteki", le genre de truc qui fit croire à Shawn que son cerveau ne comprenait pas encore tout. Mais il s'aperçut que la fille qui avait dit ça et qui s'avançait maintenant vers lui était Asiatique, ce qui rassura Shawn qui se dit qu'il ne perdait peut-être pas complètement la boule, finalement.

D'ailleurs il s'aperçut qu'elle le regardait un peu de près, et de façon un peu... intensive ! Son cerveau lui transmit, quelques 30 secondes après que ses petits lèvres avaient remués, quelque chose comme " Je suis jalouse, vous avez de beaux yeux." Shawn eu un mouvement de recul instinctif, se demandant ce que cette gamine avait l'intention de faire avec ses yeux au juste pour les regarder avec une telle insistance. Alors qu'il allait beugler un "merci", il l'entendit se présenter, et lui demander d'en faire autant. Shawn un peu rassuré lui sourit et en profitât, malgré qu'elle avait un peu reculé la tête, pour de sa main libre lui ébouriffer amicalement les cheveux en lui répondant :


-"Enchanté, gamine, et bien moi c'est Shawn ! Merci de m'avoir , euh, réveillé ! "

Shawn n'avait aucune notion pour discerner et déterminer correctement l'âge des gens d'après leurs visages, avec une tendance à vite cataloguer par tranche d'âge. Pour lui Mayu devait avoir quelque chose comme quoi, entre 10 et 15 ans ? A cet âge pour lui, il avait affaire à une enfant, rien de plus, et du coup les règles de politesse et sa façon de parler étaient un peu différentes qu'avec quelqu'un d'adulte.
"Sacrée chute hein ? haha. " ajouta-t-il bêtement pensant qu'il avait besoin de rassurer la gosse pour ne pas qu'elle ne cède à la panique. Mais c'est plutôt lui qui commençât à baliser, lorsqu'il se rappela qu'après avoir dégagé quelqu'un de sous un morceau de tôle de l'avion, on lui avait fait remarquer une blessure à la jambe ; Shawn y jeta immédiatement un coup d'oeil en écartant le tissu de son pantalon déchiré. Il avait, en effet, une énorme coupure d'au moins cinq centimètres sur le côté de sa jambe, en bas du genou.

Rapidement, il se forçat à faire un trait d'humour, pour ne pas choquer la gosse, et surtout pour se rassurer lui-même :


-"Woops ! Bon ben, je crois bien que je ne suis plus vraiment étanche !"

Il respira un grand coup pour ne pas que son coeur s'emballe, en se demandant ce qu'allait faire Mayu. Allait t'elle partir en hurlant dans tous les sens, ou alors chercher des secours, ou bien ses parents ? Même si tous les jeunes ont des portables de nos jours, inutile d'essayer d'appeler une ambulance dans un coin pareil. En effet durant le trajet Shawn avait été très attentif à la position de l'avion, car il avait cru le sentir faire demi-tour à un moment, ou du moins tourner fortement. Mais quand il avait pu voir au travers d'un hublot, il n'avait vu que l'Océan à perte de vue... ce qui le rassura encore moins, du coup Shawn se forçat à oublier cela et tenter de se calmer pour de bon, il n'avait pas encore envie de tomber dans les pommes une fois de plus.

.[T'en fait pas, je demande pas une grosse réponse à chaque fois, tu fait la taille en fonction de ce que tu as marqué et de temps libre ! Smile ].
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]   Aujourd'hui à 3:00
Revenir en haut Aller en bas
 

Le mangeur de sable par la racine [pv Mayu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST RPG ™ :: Flashs :: Flashs-back-