Un autre avion s'écrase ! - Page 2



AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Votez pour nous sur le top site d'Obsession ICI svp, merci ♥.

Partagez | 
 

 Un autre avion s'écrase !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Sam 28 Nov - 16:30
    J'étais dans l'avion avec ma demi-soeur Shannon, quand les turbulences ont commencées. Il n'y avait pas de quoi s'inquiéter, dans n'importe quel voyage en avion, il faut s'attendre à deux ou trois turbulences. j'accrochai ma ceinture, et vérifiais discretement que Shannon l'ai fait. Je ne lui avait toujours pas adressé la parole depuis notre départ à l'aéroport. Mais après que la première petite turbulence fut passée, une deuxième plus grosse et plus forte apparut. C'est la que je commençai à craindre le pire.. Comme la plupart des passagers du vol. Et c'est à ce moment là, que la terreur commença. Les passagers se mirent à crier dans tout les sens. Moi et Shannon restions à notre place, le coeur battant de toutes ses forces. Les masques tombèrent. Ceux qui étaient restés à leur place le mettèrent et nous sentirent l'avion descendre. La pression était forte. Et la plupart de nous perdirent connaissance. Y compris moi.

    Je me réveillais quelques heures plus tard, pour me rendre compte que j'étais encore en vie. Un crash avait eu lieu, et nous étions quelques survivants sur une île inconnue. Mon premier reflex fut de chercher Shannon. Je la trouvit très vite. Celle-ci n'était pas inquiète, elle était même persuadée que les secours n'allaient pas tarder. Je la laissai pour aller inspecter l'avion qui s'était écrasé. Là, je vis de nombreux cadavres, couverts de sang. Une femme un peu âgée était allongée par terre. Elle avait perdu connaissance. J'allai vers elle, et commença à lui faire les massages cardiaques que je connaissais bien en tant que maître nageur. Un homme pourtant m'arrêta et me remplaça. Son c'était Jack. Il semblait s'y connaître, et savait ce qu'il faisait. Je le laissait donc me remplacer pour aller aider d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Ven 4 Déc - 23:12
Si il y a bien chose à laquelle je ne m'attendais pas c'était bien celle la. J'avais l'impression d'être retourné quelques temps auparavant, alors que notre avion, notre vol 815, s'était écrasé sur cette île avec le même fracas que celui la! Les cris, les pleur, la fumée. C'était ce que nous avions vécu. Il y avait des blessés, des morts, mais beaucoup de survivants qu n'avaient aucune idée de ce qui les attendaient. Je me souvins quand j'avais rencontré Jack pour la première, quand il m'avait demandé de recoudre sa plaie. Je ne savais pas si j'étais capable de le faire, mais Jack m'avait encouragé, il avait eu confiance en moi et j'avais réussi ... peut être pas sans mal, mais j'avais réussi. Je savais que ses personnes allaient avoir besoin de soutiens après ce qui c'était passé.

Je m'étais précipitée vers l'endroit ou avait eu lieu le crash. La plus part des surivants avaient survi mon exemple, Jack en premier. Nous avions un instant eu l'espoir de pouvoir quitter cet enfer, mais tous nos espoirs étaient partis en fumée. Je commençais à me faire à l'idée que nous ne quitterions pas cette île de sitôt. Les Autres et tous les problèmes que nous avions affrontés, n'étaient sans doute pas terminés et les nouveaux survivants allaient sans doute l'apprendre à leur dépend.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Lun 7 Déc - 23:25
Contre toute attente,QUELQUE CHOSE se passa.Une fine couche d'irréalisme vint défier toutes les lois de la nature humaine à travers ce cirque funèbre qu'était la mort progressive de l'âme déjà déchue de Charlie Hieronymous Pace.Il flottait et balottait telle une plume flétrie caressant un parchemin de souhaits déchirés,d'une encre pourpre et puissante versée par l'aura du jeune artiste,cette aura qui avait tendance à envelopper les gens qui l'entouraient avant qu'il ne disparaisse pour être destiné à ne jamais se repointer sur scène.

QUELQUE CHOSE vint perturber cette magnifique danse macabre.QUELQUE CHOSE vint arracher Charlie Pace de son nouveau rêve ultime qu'est la mort,l'arrêt de vie complet,la délicieuse FIN.Il sentit ses tympans s'enfoncer dans son crâne pour aller creuser un tunnel d'égoûts de la taille de l'underground New-Yorkais dans son cerveau qui avait passé si proche du calme et du repos complet pendant un bref instant.SI proche.So damn close.

Il sentit la pression de l'eau lui déchirer les nerfs,lui égrainner la peau et son espoir se fit assassiner à nouveau alors qu'il eut soudainement assez de conscience pour sentir le peu de vie qui restait dans son enveloppe qui n'allait pas tarder à lui donner l'impression qu'il était sur une table d'opération pour une intervention chirurgicale qu'il n'était pas près d'oublier.Il daigna ouvrir les yeux pour être au moins spectateur de balcon devant le vulgaire spectacle de sa décomposition.

Il fût complètement secoué par ce qu'il vît.Tous son corps était intact et flotillait paisiblement dans l'univers bleu et glacial qu'était cette maudite mer saline qui semblait s'étirer à n'en plus finir autour de sa petite personne à présent dépourvue de tout sens du raisonnement devant autant d'illogique.La mort n'avait pas voulu de sa carcasse de junkie.La mort n'avait pas voulu le laisser faire sa joyeuse chorégraphie sur sa tombe.
La mort l'avait largué pour un autre type.Il était à présent l'équivalent d'un immortel.

Ses tympans semblaient continuer à se lacérer vicieusement malgré le fait que le son complètement diablolique qui l'avait tiré de son sommeil supposément éternel s'était interrompu depuis maintenant quelques secondes.Il prit conscience qu'il était en dehors du Looking Glass,et à une distance pas mal étonnante.Il eut une pensée pour Desmond,ce pauvre connard pouilleux qui lui avait promis que le destin allait finalement lui fouttre la raclée que son être masochiste attendait depuis quelques temps.Ce Desmond l'avait complètement bousillé par le deuil depuis environ un mois,s'assurant qu'il ne lui restait aucun désir de vivre,seulement celui de sauver la seule femme qui méritait son amour.À présent,la destinée avait décidé qu'elle voulait s'en boire quelques-uns en le regardant maudir sa propre existence qui devenait l'obstacle de celle de Claire.

À présent,il était sans doute la mort elle-même.La cause première du désespoir du peu de gens qu'il aimait vraiment.Il avait passé sa vie à tout vouloir réparer,même ce qu'il n'avait pas détruit par sa main torturée de bassiste déprimé.

Il fût traumatisé par ce qui l'attendait à l'arrière-scène de sa préoccupation noire.Un blanc aveuglant.

QUELQUE CHOSE dans cette satanée baignoire de sel le propulsait vers la surface.

(HRP: Suite des événements dans la section Plage.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Ven 11 Déc - 22:03
Le vacarme se fît insoutenable.Le son du cargo qui explosa était le son du coeur de Faraday défait en mille miettes.Charlotte n'était pas dans l'hélicoptère qui l'avait transporté sur l'île.Complètement effrayée à la pensée de la réaction peut être sauvage des survivants à la vue de leur arrivée (''ces gens sont probablement devenus complètement dingues après trois mois passés au millieu de nulle part,ils sont peut être carrément cannibales à l'heure qu'il est'',soutenut-elle),elle décida de méditer profondément sur la question avant de suivre Faraday qui lui avait pourtant promis qu'il la protégerait s'il devait y laisser son âme.

Et à l'heure qu'il est,il avait l'impression de sentir son âme s'évader dans les abysses du vide béant de ce qui se trouvait juste en dessous de l'enfer.

Tout ce qui l'entourait semblait complètement inexistant.Il était sourd aux pleurs et aux protestations particulièrement enflammées de la populace qui l'entouraient à présent comme mille et une abeilles autour d'un pot de miel qui allait bientôt éclater en morceaux sous le poids du deuil,de la culpabilité,et d'un soupçon de désirs suicidaires.

Charlotte n'était plus.Cette mission ne semblait désormais plus n'avoir de signification autre que de le pousser sur le bord du gouffre mètre par mètre jusqu'à temps que son désir de vivre en perde l'équilibre et disparaîsse dans la pénombre des mensonges forgés si spontanément par Charles Widmore lors de sa pathétique visite chez lui,alors qu'il avait le nez devant le pire mensonge universel qui pouvait exister.Widmore avait été jusqu'à anéantir des centaines de familles en leur faisant croire que leurs proches n'étaient plus,alors qu'ils étaient au beau millieu d'une île qui dissimulait des dangers dont Dan seul connaissait le secret.Il avait attendu un nombre d'années complètement ridicule avant de le contacter pour lui signaler que l'île avait besoin de son intervention.Il lui avait avoué qu'il avait tout orchestré pour que tous ces survivants aient le temps de mourir à petit feu en maquillant ses propos par une hypocrisie mielleuse et parfaitement déroutante.

Et maintenant,un nouvel avion avait eu le temps de s'écraser grâce au manque de raisonnement des membres de la DHARMA qui n'avaient clairement pas l'intelligence et le bagage scientifique de Faraday.Et cela,Charles Widmore le savait.Il voyait sans doute dans son esprit une image claire de la mort de Dan sur ce cargo qui venait de se faire exterminer en pleine mer alors qu'il lui faisait croire que cette mission était la seule façon de lui sauver la vie.C'était un sarcasme particulièrement dégoûtant de la part d'un homme qui méritait de se faire tromper par ses propres plans.Faraday espérait de tout son coeur qu'il aurait un jour une chance de détruire cet être complètement atroce,en prenant le temps de soigneusement détruire tout ce qu'il restait de positif dans les mémoires des gens par rapport à ses actions.Ces pauvres personnes avaient gobé une bien belle histoire qui a sans doute poussé certaines d'entre elles à éliminer toute trace d'espoir restantes dans leurs vies respectives.

Suivre les traces de Charles Widmore avaient mené Daniel Faraday sur une île qui allait définitivement avoir raison de lui.Il allait être détruit par le sujet-même de ses propres recherches.

Ce vieux fou devait être tapi quelque part sous son tas de fric à rire jusqu'à en perdre le souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Sam 12 Déc - 17:42
Emily était partie en vacances en Australie avec Evan, son meilleur ami. Tout s'était super bien passé : le soleil, la mer, les fêtes sur la plage... Evan s'était parfois comporté étrangement, avec jalousie aussi quand un mec l'approchait de trop près mais la jeune fille n'avait pas encore réalisé la raison de ce changement. Pas s soudain en fait, depuis le temps qu'ils se connaissaient et surtout depuis une fameuse nuit, Evan avait toujours nourri un comportement particulier envers Emily. N'étaient-ils que des meilleurs amis ?
Pour l'heure la jeune femme était plus tourmentée par son retour qui ne l'enchantait pas et le fait qu'ils n'avaient pas pu s'asseoir l'un à côté de l'autre pendant le vol. Un problème d'organisation au sein de l'agence de voyage avait fait qu'ils avaient du se séparer, l'un à l'avant, l'autre à l'arrière. Quelle barbe ! En plus ele se trouvait à côté d'un mec super stressé qui commençait à lui taper sur les nerfs. Elle avait mis ses écouteurs pour écouter de la musique et fermé les yeux... Elle crut d'abord qu'elle s'était endormie et qu'elle cauchemardait mais c'était bien réel. L'avion allait se crashé ! Comment ? Pourquoi ? Elle n'en savait rien ! Tout le monde paniquait, les gens hurlaient et elle crut malgré tout entendre la voix d'Even... Trou noir.

Emily était revenue à elle sur une plage, réveillée par les nouveaux cris. Que s'était il passé exactement ? Aucune idée mais elle était en vie. Blessée mais vivante. Les rescapés s'organisaient, les valides aidant les blessés ou désorientés. Elle se mit chercher Evan, en vain. Elle se retrouvait seule avec des inconnus, complètement perdue. *Ne pas craquer. Ne pas perdre espoir, son corps n'est pas là... Il doit être ailleurs.*
Se promettant d'être forte, elle avait aidé comme elle pouvait, découvran avec les autres l'ile sur laquelle ils se trouvaient... Ile étrange ceci dit...

Aujourd'hui elle la catastrophe se reproduisait avec un autre avion. L'ile était-elle maudite ? Avaient ils droit à un nouveau triangle des bermudes ? Emily soupira à l'idée de découvrir des corps, des blessés et de devoir tout recommencer. Mais ces gens allaient avoir besoin d'eux pour survivre. Ni une ni deux elle rejoignit le groupe qui se dirigeaient vers la zone de crash.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Mer 23 Déc - 12:13
    «frrr, frrr», avaient fait ses pieds dans la poussière, dans les broussailles, dans la boue.
    «frrr, frrr», s'était-elle traînée à travers la jungle, entre les buissons. Elles les avait suivi, elle avait marché dans leurs pas, elle s'était arrêtée avec eux ; mais elle s'était tue, pendant tout le trajet. Elle se rappelait s'être sentie tellement différente à eux, étrangère. La tension électrique, la vague d'espoir qui avait porté le groupe jusqu'à la tour radio, elle ne la partageait pas. Surtout pas.

    Le jour où ils s'étaient écrasés ici semblait déjà si lointain, mais pourtant, tout avait passé si vite. C'était il y a tellement longtemps, qu'elle commençait à penser que les soit-disant secours, il ne restait plus qu'à tirer un trait sur le sujet. Mais aujourd'hui, dans les esprits, dans les espoirs, on avait tout changé, on avait finalement gommé ce trait. Était-elle vraiment la seule à vouloir rester ? Elle aurait voulu crier son malaise, hurler avec le vent, s'enfoncer sous la terre. Elle aurait voulu qu'on la comprenne, qu'on l'entende... qu'on lui pardonne. La vie avait repris depuis longtemps pour elle. La vie, sa vie était devenue ce quotidien ; chasser dans la jungle, sauver le monde toute les 108 minutes, boire des bières chaudes sur la plage, au bord de l'océan. C'était son destin. Il ne pouvait pas en être autrement, elle ne pouvait pas être secourue... Elle ne voulait pas.

    Elle se rappelait Kate qui lui avait demandé ce qui n'allait pas, elle se rappelait leurs sourires et leurs visages joyeux lorsque le tour s'était élevée devant eux. Elle se rappelait s'être demandé s'il ne valait mieux pas qu'elle s'enfuit, qu'elle court loin, loin de tout. Qu'elle se cache tant que les secours étaient là.

    Et puis, tout avait soudainement basculé. Ça aussi elle s'en rappelait. Elle avait sentit un grondement déchirer le ciel et son esprit ; un tremblement secouer la terre et son coeur. Elle avait entendu un murmure affolé secouer le groupe. « Et c'est repartit pour un tour ! », avait-elle pensé, dans un soufflement excédé. Pourtant, ce nouvel avion apportait avec lui un peu d'espoir. Après tout, ça ferait plus de gens à sauver et ceux qui était soit-disant là pour les aider en aurait pour bien plus longtemps. Un délai nettement plus long ; c'était maintenant à elle de faire en sorte qu'elle ne quitte jamais l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Lun 28 Déc - 15:55
J'étais là depuis combien de temps ? Trois mois ? Oui déjà... Notre avion s'était écrasé ou avait explosé en plein vol à vrai dire, je ne saurai l'affirmer. Je m'étais réveillé sur la plage parmi les débris. D'abord j'avais cru que j'étais mort mais les cris des autres survivants et la souffrance, l'angoisse que j'avais vu sur leurs visages dès que mes yeux m'avaient permis de voir... Tout cela m'avait ramené à la réalité. Immédiatement je m'étais relevé, complètement étourdi j'étais retombé un genou à terre. Du sang coulait de ma jambe, un bout de métal y était incrusté. Mais j'ignorais la douleur, il fallait que je trouve Morgan, mon meilleur ami. Il fallait qu'il soit vivant.

MORGANNNNNNNNNNNNNN !!!! MORGANNNNNNNN !!!

Comme d'autres je m'étais mis à crier, je scrutais la plage, j'y errais comme un zombie jusqu'à ce que je le vois. Lui aussi, hagard, me cherchais san comprendre. On s'était jetés dans les bras l'un de l'autre, en larmes. Oui ce n'est pas très viril mais si j'avais perdu mon "frère"...

Puis les semaines, les mois étaient passés. On se serrait les coudes ! Ma blessure n'avait pasété grave et soignée du mieux que possible par un dénommé Jack, un médecin. Nous étions plusieurs à prendre les choses en mains et organiser notre survie. L'île nous avait cependant réservé bien des surprises, des bonnes et des mauvaises. Parfois je croyais devenir fou. J'avais même croisé un fantôme... ce qui me rassurait c'est que je n'étais pas le seul à voir des choses. Serions nous sauvés un jour ? Aucune idée, en attendant il fallait faire avec les moyen du bord. Et dans le fond... ça aurait pu être pire, non ?

Et puis un jour, je perçus, comme d'autres le vrombissement d'un avion. Les secours ? Impossible. Cette île était pire que le triangle des bermudes et c'est elle, j'en suis certain qui le fit se crasher. Ni une ni deux, je me levais comme Sayid, Morgan et d'autres. J'attrappais quelques affaires qui pourraient servir pour leur venir en aide et leur emboitait le pas. Il ne fallait surtout pas que les autres leur tombe dessus !
En chemin, une boule s'était formée dans mon estomac. Qu'allions nous découvir des restes de cette nouvelle catastrophe ?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Mar 2 Fév - 23:16
Trois mois, trois longs mois que nous sommes sur cette île. Je ne suis pas sûr de vouloir m’en aller. Depuis que j’ai posé les pieds sur la plage, j’ai respiré. Au sens propre du terme. J’ai retrouvé des poumons et un cœur en bon état ici. La maladie que je portais depuis mes treize ans avait abandonné par je ne sais quel miracle. Dix ans que je battais contre cette putain de maladie. Je n’ai aucune envie de quitter l’Île sans la certitude que je ne serais plus jamais malade. Pour la première depuis dix ans, je peux courir sans peur que mon cœur me lâche ou que mes poumons refusent d’obéir. Pour la première fois depuis dix ans je vis et j’avais oublié à quel point ça pouvait être bon. Jack et d’autres sont occupés avec la liaison radio du bateau censé venir nous « sauver ». J’ai été sauvé en arrivant sur cette plage. J’attends calmement, avec cet air arrogant qui me caractérise tant depuis le fond de la salle radio que je sonde du regard. Puis, je regarde la mer en attendant un quelconque signe de repli, quelque chose qui me dise que je suis idiot de vouloir rester ou au contraire que me pousse à m’en aller. Ces deux idées se tiraillent dans ma tête, à m’en filer la migraine. Je concentre ensuite mon regard sur Jody, toujours aussi belle avec ses cheveux blonds et son sourire, aussi magnétique que l’Île sur laquelle nous sommes prisonniers. Dans un silence presque agaçant, je suis adossé contre le mur, bras croisé, pensées braquées sur le jolie blonde qui se tue à me résister depuis trois mois.

Soudain, un brouhaha incohérent nous parvient des cieux. Je me rapproche de la fenêtre qui donne sur l’océan et rien d’autre qu’un amas de fumée à l’horizon. Nous devinons tous sans mal qu’il s’agit du salut que la plupart d’entre nous attendait. Je ressens un étrange soulagement que je préfère ne pas partager, personne ici sait d’ailleurs pour la maladie cardio-respiratoire qui était la mienne avant le crash. Je scrute le ciel avec attention et j’aperçois avec surprise un avion, auquel il manque une aile. Je jetais un coup d’œil à Jody, qui ne quittait pas l’appareil des yeux. Il vient s’écraser sur la plage avec une telle violence que la tour en tremble. Cette île, maudite et bénite à la fois, vient d’accueillir de nouveaux pensionnaires. Comme magnétique. Cette Île est d’une contradiction étonnante, si belle et paisible en apparence et pourtant si monstrueuse, bourrée de terreur et d’interrogation. Elle est pareille à la nature humaine : une énigme permanente. La panique gagne la tour certains partent au secours des passagers de l’appareil, d’autres cherchent à rétablir en vain un contact alors que d’autres encore sont figés devant la scène qui vient de se produire. Je décide d’aller filer un coup de main aux victimes du crash. Autant me rendre utile, cela me changera ! Je me fraye un chemin dans la cohue et parvient sur la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Mer 10 Fév - 17:43
J’étais appuyer contre un arbre et j’observais l’horizon, je ne faisais pratiquement que
ça depuis que nous avions – atterrit sur cette ile. L’idée de rentrer chez moi me plaisait terriblement. Bien que ma condition n’avait pas été si compliquer à gérée que je ne l’aurais cru. Mon esprit vagabondait d’un souvenir à un autre lorsque soudainement, la catastrophe, un autre avion s’écrasa sur cette fichue Ile. Je me levai d’un bon, levant les yeux au ciel et puis suivie ceux qui se dirigeaient vers l’avion perdu. Lorsque j’arrivai sur les lieux, je n’en cru simplement pas mes yeux, ils n’avaient décidément aucune chance, beaucoup étaient encore pris au pièges dans la carcasse de l’avion…Je tentai d’éteindre les flammes avec les autres, si effrayée que les gens à bord de l’avion ne s’en sortent pas que je ne pris pas la peine de m’assurer que je n’étais pas trop près du feu je me mis à l’œuvre. J’étais d’ailleurs rassurer de voir certaines personnes aider mais je n’en étais nullement surprise, ces gens avaient été des héros depuis leurs arriver sur l’Ile… J’entendis quelque hurler mon nom et me dire de reculer, ma condition n’était plus un secret pour certaines personnes et lorsque j’aperçu celle de qui l’ordre parvenait, je compris que j’étais trop près du feu. Je reculai, sans dire à voix haute ce que je pensais. J’étais la seule à pouvoir pénétrer dans les débris de l’avion sans me faire mal, sans le ressentir du moins… Et je ne voyais que ça comme solution, la situation semblait désespérer.

-Il faut faire quelque chose ! Les flammes ne s’éteignent pas assez vite ! Ils vont suffoquer !

Je ne voulais pas abandonner, mais rien ne semblait fonctionné, notre crash avait été plutôt miraculeux si on comparait les deux situations, le leurs était un drame totale. Je voyais tout les autres devoir prendre des pauses a causes de la chaleur et beaucoup devait allez respirer de l’air plus sain avant de revenir. Je n’avais aucune connaissance de ce qu’il vivait, mais ce que je savais c’était qu’on devait a tout prix les aider à sortir, on ne pouvait tout simplement pas les laissé bruler vifs, c’est pourquoi je continuais de combattre les flammes…Mes yeux se posèrent soudainement sur une jeune femme qui s'éloignait du feu, je n'y portai pas plus attention considérant de plus en plus l'idée de me précipitée dans les flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Mer 10 Fév - 20:57
    Sa confiance en Jack n'avait jamais fléchie. Elle l'aurait probablement suivi sur la lune si tel était son plan. Dingue peut-être, mais Jack avait fait ses preuves sur cette île et son bon jugement semblait n'avoir jamais de contraire. Cela dit Kate avait quelque peu perdu espoir avant que la radio ne crachote d'une voix hésitante quelques mots bien audibles. Pas possible ... ils y étaient ! Ca avait donc marché ? Tout ça allait il enfin pouvoir s'arrêter ?! C'était presque trop beau pour être vrai mais le coeur de Kate s'emballait déjà. Tout à côté du bon docteur, elle tourna instinctivement la tête vers lui et lui accorda l'un de ses plus beau sourire. Une espèce de remerciement peut-être, ou une simple expression de joie envers son compagnon le plus fidèle.

    Mais rapidement, elle chercha Sawyer du regard. Elle ne pouvait s'en empêcher. Il avait sur le visage cet air sceptique qu'elle lui connaissait très bien. Il haussa un sourcil visiblement impatient de connaitre la suite et pas vraiment prêt à se laisser aller à croire au bon Dieu tant qu'il n'aurait pas ses petites fesses sur le sol américain !

    Et à vrai dire il avait raison ! Car alors que la joie semblait avoir pris possession de l'entièreté de leur groupe, ce qui s'avéra rapidement être un nouveau crash d'avion fusa telle une bombe. Une explosion eu lieu, la ligne se coupa et la panique reprit le contrôle de l'ile. Le groupe s'agita plus de nature et à nouveau tout recommença : se séparer, partir en exploration, secourir, se préparer au pire.

    Non ! Kate ne voulait pas y croire ... Comment tout avait pu basculer aussi vite ? Alors tous s'éparpillait, elle se laissa tomber genoux à terre. Elle expira lentement, camoufla son visage entre ses mains et s'octroya un instant de lamentation alors que déjà plusieurs d'entre eux retournaient à la plage. * Merde merde merde ! *. Elle releva la tete lentement, fixa cette fumée noire à l'horizon et resta tout simplement muette, immobile. Seuls ses poings ses refermèrent sur eux même arrachant l'herbe de la terre par la même occasion. Cela ne s'arrêterait donc jamais ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Ven 12 Fév - 17:26
    Cela devait faire déjà quelques mois qu'ils étaient sur l'île, Claire ignorait depuis combien de temps à présent. 2 mois peut être plus, il n'y avait plus aucune notion de temps sur l'île, plus de calendrier pour indiquer la date, plus d'horloge ou de montre pour indiquer l'heure, plus de télévision pour vous prévenir du temps qu'il fera, et des actualités du jour, un peu partout dans le monde. En même temps, on avait pas accès à tout ce genre de moyen sur une île déserte. Les survivants n'avaient plus aucune notion de temps, de lieu, ils n'avaient aucune idées de ce qui pouvait se passer en dehors de l'île, peut être avait-on changer de président, peut être que leur équipe préférée de football avait finalement déccroché un bon titre suite à une bonne victoire. Claire à vrai dire ne se souciait guère de ce qu'il pouvait se passer à l'extérieur, à quoi bon cela servait ? Elle était heureuse ici finalement, même si le confort matériel et son pays lui manquait. Ici, elle avait tout pour être heureuse cependant, avant tout elle était vivante, elle avait eu cette chance de survivre à un tel crash, alors que beaucoup étaient morts, et puis elle avait son fils, elle avait apprit en arrivant ici à être une mère, elle avait réussit à se soumettre à l'idée qu'elle allait devoir l'élever, qu'ils ne quitteraient pas l'île avant qu'elle accouche, et elle était satisfaite de ce rôle de maman, elle avait le plus merveilleux des fils, sage, ne pleurant pas trop, bébé facile, gentil et souriant. Et puis la nourriture ne manquait pas tant que ça, elle ne mourrait pas de faim en tout cas, avait accès à une eau potable, et surtout, elle avait la compagnie de Charlie, son ami le plus fidèle, et bien plus encore. Il n'était pas que son ami pour elle, il était un peu comme celui qu'il lui fallait, attentif, protecteur, elle aimait parler avec lui, elle n'était plus elle même quand il n'était plus là, elle avait besoin de cette présence, mais tout deux ne s'avouaient pas qu'ils étaient amoureux l'un de l'autre. En plus de se révéler être un bon petit ami potentiellement, il était un bon père, en tout cas il l'était tout comme pour Aaron, il passait tout son temps avec lui, il le berçait, lui racontait des histoires, ils formaient une vraie famille, tout le monde l'avait remarqué sur l'île. Il y avait tout pour qu'ils soient heureux, mais malheureusement le sol australien lui manquait, elle avait envie de rentrer chez elle, comme tout le monde à vrai dire, ici. Et alors qu'ils allaient partir, on le leur avait dit, tout irait pour le mieux, ils pourraient rentrer chez eux, malheureusement le cargot venait d'exploser sous leurs yeux tandis que Claire, tenant son bébé dans les bras attendait le retour avec impatience, et avec peur de Charlie. Claire, ne s'inquiéta pas plus que ça pour le cargot, après tout pourquoi cela aurait-il du les étonner ?! Mais Charlie... Il n'était toujours pas revenu... Elle s'approcha doucement d'un Jack anéanti.

    ClaireJack... Je sais que le moment est mal choisi... Mais Charlie ? Il est revenu ? Tu l'as vu ?!
    JackOh Claire... Non... Mais il doit être sur la plage, ne t'en fais pas...

    Sur ces quelques mots, Claire remercia briévement Jack de son côté rassurant, mais n'avait aucune intention de rester les bras croisés, à attendre le retour de son homme, oui SON homme. Elle regarda autour d'elle, les autres survivants, ses compagnons étaient plus préoccupés à pleurer le fait qu'il n'y ait plus d'espoir de rentrer chez eux, que de partir chercher Charlie. Aaron dormait comme un ange, elle caressa sa joue, et s'approcha de Kate, accroupie. Elle pouvait compter sur Kate même en tout moment, elle le savait, elle toussota légèrement pour marquer sa présence, et tout en s'accroupissant à côté de Kate, elle posa sa main sur son épaule comme signe de compréhension et de soutient.

    ClaireKate... Je... Pourrais-tu garder Aaron s'il te plaît ? Je vais chercher Charlie, et il dort, je ne voudrais pas le réveiller à courrir un peu partout...
    Kate leva la tête, tenta de lui sourire, et prit le bébé.
    ClaireMerci...
    KateSois prudente... Tu imagines Jack si il savait que tu t'aventures toute seule ?

    Claire acquiesca, et se mit en chemin, la route était longue. Un pincement au coeur, elle continua de marcher, tout en regardant le nuage de fumée noire au loin. Plus aucun espoir maintenant de rentrer, mais elle aurait tout le temps de pleurer après, elle se devait déjà de retrouver Charlie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Ven 19 Fév - 9:59
Trois mois. Voilà le temps qui s'était écoulé depuis mon arrivée sur cette île. Pour la plupart des survivants, c'était un véritable calvaire, un cauchemar éveillé dont il semblait impossible de sortir. Je les comprenais dans un sens ; après tout ils avaient tout perdu : des amis, de la famille, leur vie de l'autre côté de cet immense océan. Mais moi ? Qu'avais-je laissé là bas ? une vision engloutie pas une nuit intense, une famille quasi inexistante, une haine envers ceux qui avait volait ma vie ? ... Je n'avais plus rien à attendre du "monde civilisé". Surtout que cette île m'avait rendu la vue ! Alors que demandez de plus ? J'avais bien trop peur de la perdre à nouveau, c'était un miracle, un véritable miracle.

C'est pourquoi les évènements qui suivirent ne me plongèrent pas dans une colère des plus incroyables. En effet, malgré mon souhait de ne pas quitter l'île, je n'étais pas pour autant décidé - du moins pour le moment - à empêcher les autres de rentrer chez eux. Ainsi, lorsqu'un groupe de rescapés mené par Jack décida d'aller éteindre la tour radio pour envoyer un message au bateau, je les suivis de pieds fermes. Il fallait que je voile ça de mes propres yeux.
Après plusieurs heures de marches, nous arrivâmes essoufflés en haut de la colline qui surplombait l'île.
Il fallut peu de temps pour qu'un signal nous revienne et tous les rescapés sautèrent de joie lorsqu'ils entendirent la voix d'un homme qui leur annonçaient la venue de secours. Certains s'enlacèrent, d'autres s'embrassèrent et d'autre encore sautillièrent sur place. Autant de gaieté d'un coup m'inquiétait un peu je dois l'avouer. Moi je restai dans mon coin, réfléchissant à la manière dont j'allais m'organiser une fois leur départ. Est-ce que j'allais rester seule ? Non je ne crois pas car Lock ne désirait aucunement partir d'ici lui aussi. Probablement pour les mêmes raisons que moi ... J'étais plus que pensive ...
Soudain, alors que le bonheur semblait être au rendez-vous aujourd'hui, un bruit sourd vînt briser le doux rêve qui s'était emparé des rescapés. Je levai la tête en direction du brouhaha. Mes yeux s'écarquillèrent lorsque j'aperçus un avion volait bien trop près du sol pour continuer simplement sa route. De plus, une de ses ailes était arrachée. Il était sur le point de se s'écraser lui aussi. D'abord nous et maintenant eux ? Décidément le sort s'acharnait sur les compagnie aériennes en ce moment ! ... Mais les problèmes ne s'arrêtèrent pas là. A peine la vision de cet avion en flamme venait d'être avalé par les passagers de l'Oceanic 815, que déjà l'émission du téléphone GPS cessa nette. Et il ne fallut pas beaucoup de temps pour en comprendre la raison.
En effet, l'avion avait fini sa course dans l'océan provoquant par la même occasion la destruction du bateau. Des cris d'effrois s'élevèrent tout autour de moi. Tout le monde criaient et commençaient à paniquer. On aurait dit une fourmilière qui venait de perdre sa reine. Un spectacle très étrange. Le bateau était détruit, emportant avec lui la possibilité d'un retour à la vie que l'on avait tous connu. J'étais loin d'être heureuse car il devait y avoir un nombre important de morts mais je n'avais plus besoin de me demander si je devais partir ou rester. Une chose en moins à faire ...

Essayant de reprendre mes esprits, je pris mon sac et commença à partir en direction de la plage. On devait leur porter secours.

- Il faut retourner à plage, il y a peut-être des survivants ..., dis-je au reste du groupe tout en continuant d'avancer.

Pas une seule fois en trois mois je n'avais pris ou proposer des initiatives. Mon côté renfermé et têtu m'en avait empêché bien des fois. Mais cette fois, allez savoir pourquoi, j'avais ressenti le besoin vitale d'intervenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Lun 22 Fév - 15:21
Jusqu'à aujourd'hui, Samuel n'avait jamais sérieusement envisagé de quitter l'île. Bien sûr, durant les premiers jours suivants le crash, il avait, comme tout le monde, espéré pouvoir partir. Mais au bout d'une semaine, les secours ne venant toujours pas, il avait commencé à douter. Au bout d'un mois, il avait déjà compris qu'il ne reverrait plus jamais Los Angeles. Au bout de trois, il avait cessé d'y penser. A quoi bon, de toute façon ? Espérer en vain revenait à souffrir bien plus qu'oublier... Il n'y avait pas à hésiter. Mais ce jour-là, la situation avait changé, l'espoir était revenu dans le coeur de tous les rescapés et Sam, bien que méfiant, ne pouvait s'empêcher d'y croire lui aussi. Jack avait l'air tellement sûr de lui qu'il était impossible d'en douter. Un bateau serait bientôt là pour les ramener chez eux, il suffisait de leur envoyer un message à partir de la tour radio et tout serait réglé. La solution paraissait tellement simple à côté de ce qu'ils vivaient depuis trois mois... Il y avait de quoi se méfier mais Sam se laissa emporter par l'excitation fébrile qui agitait les survivants.

Après des heures de marche, le petit groupe de rescapés arriva enfin à la tour radio, point culminant de l'île. De là-haut, la vue était splendide : on pouvait voir d'ici tout ce qui se passait sur l'île, sans exception. Enthousiasmé, Sam ne pouvait quitter son regard de l'océan turquoise, en espérant y apercevoir le bateau. Sa réaction le surprenait mais il ne cherchait pas à freiner sa joie : pour la première fois depuis longtemps, il se sentait heureux. Durant les trois mois précédents, il s'était caché derrière un mensonge qu'il venait tout juste de découvrir : quitter l'île était un soulagement et non une désillusion.

Soudain, le silence complet régna parmis les survivants : Jack était en train de passer l'appel. Lorsqu'une voix lui répondit qu'ils arrivaient pour les sauver, tous les survivants laissèrent éclater leur joie, y compris Sam, qui cherchait désespérement Emily ou Mallory pour se réjouir avec elles. Mais elles étaient introuvables, Sam ne parvenait pas à les trouver à travers la foule qui s'embrassait ou sautait sur place. Alors qu'il se frayait un chemin parmis les gens, il essaya de se calmer et de réfléchir : qu'allait-il faire une fois revenu à la civilisation ? Il n'y avait jamais pensé puisqu'il pensait ne jamais quitter l'île mais à présent qu'il était sûr de rentrer... La seule chose qu'il voulait faire, c'était revoir sa mère, discuter avec elle, s'assurer qu'elle aille bien et lui demander pardon. Il eut un léger sourire à cette idée... qui disparut aussitôt lorsqu'un bruit assourdissant envahit l'île entière.

Un homme parmis eux poussa un cri et leva les yeux au ciel, immédiatement imité par tous les autres : un avion se dirigeait droit sur l'île. Son vol était incertain et l'un de ses réacteurs était en feu, il n'en fallut pas plus pour comprendre qu'il ne se poserait pas en douceur. L'impact du crash fut d'une telle violence qu'il fut trembler le sol. Lorsque la situation redevint normale, un nouveau problème vint troubler le calme déjà perturbé des survivants : le téléphone GPS venait de s'éteindre dans un craquement sinistre, annonçant un terrible événement qu'aucun des survivants n'avait pu imaginer. Dans sa chute, l'avion avait détruit entièrement le bateau, dont il ne restait plus rien qu'un nuage de fumée.
En quelques secondes, ce fut la panique la plus totale. Des cris, des hurlements de panique retentirent de part et d'autres. Tandis que certains laissaient échapper leur frustration, d'autres prenaient les choses en main et s'organisaient déjà pour porter secours aux blessés.

Sam, qui regardait la scène d'un air désemparé, se demanda comment il allait faire pour ne pas s'effondrer en hurlant, comme tous les autres. Après trois mois sans jamais rien demander, il osait espérer une seule fois... et voilà comment il était récompensé. Tous ses espoirs détruits en quelques secondes, c'était bien pire que ce qu'il avait pu imaginer (et pourtant, dieu sait si Sam avait de l'imagination !).
Une voix le tira de sa torpeur et il tourna la tête pour apercevoir Sofia, une jeune fille plutôt discrète mais sympathique. Cette dernière semblait prête à partir pour la plage afin d'aider les survivants du crash. Sam n'hésita pas une seule seconde : s'il ne voulait pas devenir complètement fou, il allait devoir s'occuper et marcher des kilomètres dans la jungle avant de donner un coup de main semblait l'occasion idéale pour oublier
.
- Attend Sofia ! lança-t-il tout en attrapant son sac à dos. Je viens avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Lun 22 Fév - 17:07

    Aujourd'hui, les survivants allaient peut être pouvoir enfin quitter cette île de malheur. Du moins c'est ce que tout le monde pensait à ce moment précis. Les survivants de l'Oceanic 815 avaient tous l'air heureux et prenaient la direction de la tour radio. Mallory marchait un peu à l'écart des autres. Elle était incapable de ressentir la même joie que les autres survivants car l'île avait pris la vie du seul homme ont elle soit tombée amoureuse. Du coup, elle se disait que si elle quittait cette île elle allait se retrouver toute seule une fois de plus. Lorsqu'elle avait pris l'Oceanic 815, Mallory partait en voyage - le genre de voyage dont on ne revient pas - avec Cooper son petit ami depuis 3 ans pour échapper à sa famille. Enfin si on peut parler de famille. Sa mère était décédée quand elle n'avait que 5 ans, et son père l'avait abandonné juste après cela pour la laisser chez une vieille cousine de sa mère. Elle avait son frère aussi mais ce dernier l'avait un peu abandonné en partant au Canada. Ces dernières années la seule personne qui était réelement présente pour elle était Cooper et maintenant il n'était plus là. Enfin, Mallory avait vu son fantôme mais elle ne savait pas si elle était folle ou si c'était cette île qui faisait qu'elle pouvait discuter avec le fantôme de Cooper. En tout cas, c'était assez rassurant pour elle et ce fantôme de Cooper l'aidait à se relever et à reprendre goût à la vie. Mallory ne savait pas vraiment ce qu'elle ferait si elle rentrait. Partirait-elle en Australie comme elle de vait le faire avec Cooper? Retournerait-elle à Baltimore? Rejoindrait-elle finalement son frère au Canada? Elle n'en savait rien et n'y avait pas réflechi car elle pensait réellement qu'ils ne quitteraient pas cette île avant longtemps. Et maintenant ils étaient partis vers la tour radio pour la quitter.
    Alors que tout le monde riait s'embrasser et faisait exploser sa joie, Mallory était assise sur un rocher ne pouvant montrer une telle joie car elle craignait plus pour l'avenir si elle quittait cette île que si elle y restait. Car en même temps, elle se disait que si elle partait elle ne verrait peut être plus le fantôme de Cooper et elle ne verrait plus les gens géniaux qu'elle avait rencontré sur cette île ont Sam. D'ailleurs, elle se demanda où i était passé car elle ne le voyait pas de là où elle était. Il devait sûrement être heureux de pouvoir partir lui, mais ce n'était pas le cas de Mallory.
    Mais soudain, Mallory aperçu quelque chose qui volait dans le ciel et qui prenait la direction de l'île. Elle se demanda ce que c'était et quelques secondes plus tard elle se rendit compte que c'était un avion et qu'il était en feu, la suite était inévitable: cette avio allait se crasher comme l'avait fait l'Océanic 815. Les cris de joies et les rire se transformèrent alors en cirs d'angoisse et de panique surtout quand le bateau explosa au passage de l'avion. Mallory restait sans grande réaction face à ce spectacle effroyable. Elle n'avait pas réelement espéré partir contrairement aux autres et savait que ce nouveau crash lui rappelerait l'ancien. Mallory aurait aimé partir sur la plge aidé les survivants de ce crash mais les images de Cooper mort dans ses bras lui faisait trop mal pour bouger. Pourtant, Mallory ignorat une chose c'est que parmi ces nouveaux survivant se trouvaient son frère Dean...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Sam 17 Avr - 18:00
[Je ne sais pas trop si Desmond sait que Penny n'est pas dans le bateau vu que Charlie n'est pas mort dans la station, donc j'ai fait comme s'il ne savait pas]

Naomi... cette fille connaissait donc Penny. Sa très chère Penny. Desmond avait tellement de choses à lui demander. D'abord à Naomi et à Penny ensuite. Tellement de pardons à supplier, tellement de larmes. Bref, Desmond trépignait d'impatience depuis qu'on lui avait annoncé que Jack avait reçu un coup de fil de la part d'un avion. Le mieux, c'était que tout le monde s'en était sorti. Enfin tous les survivants du crash. A vrai dire, Desmond était plutôt content pour toute la petite troupe. Desmond se félicitait donc d'avoir su garder son calme et avait du mal à y croire lui même. Combien de temps était-il rester sur cette île maudite ? Trop longtemps ! Et là, c'est littéralement la renaissance. Desmond en jubilait d'avance. Pouvoir enfin la serrer dans ses bras après ces longues années à appuyer sur un bouton d'ordinateur. Enfin,enfin, enfin ! Tout était finit pour de bon.

Avec un soulagement, Desmond scrutait la mer avec attention, guettant avec espoir un point noir qui serait leur signe de leur délivrance. Il faillit sauter de joie quand il le vit, mais ne put s'empêcher d'hurler Sawyer que leur ticket de retour arrivait à plein régime. Penny avait raison ; "avec de l'argent et de la détermination, on pouvait trouver n'importe qui" disait-elle. Desmond n'arrêta pas la larme qui roula sur sa joue. Il s'imaginait déjà de voir cette magnifique femme aux cheveux d'or sortir du bateau. Le cri d'Hurley le tira de ses esprits.

- Regardez ! Y a avion, là-bas!

Mais oui, il avait raison ; y avait vraiment un appareil qui déviait de sa trajectoire rectiligne et était comme agité de secousses étranges. Mais que faisait-il là ? Puis ce fut le drame. L'avion fonça droit sur le bateau et l'explosa littéralement. Un moment de silence régna sur la plage quelques instants. Comment ? Mais c'était impossible ! Y avait... y avait

- PENNY !!! PENNY !!!


Sans réfléchir, Desmond plongea la tête la première dans l'eau. C'était affreux ! Penny venait les sauver et voilà qu'un foutu avion débile venait se crasher sur son bateau. Sa précieuse Penny ! Voilà qu'elle arrivait et il la perdait à jamais ! Non, non, non ! Continuant de nager, Desmond repéra des cadavres qui flottaient dans l'eau salée. Les vivants, eux, hurlaient à la mort pour qu'on vienne les sauver. L'un d'eux vient s'accrocher à Desmond, mais ce dernier l'assomma d'un coup de poing.

- Désolé, mon pote, j'ai autre chose à faire que de secourir quelqu'un qui vient de tuer ma Penny !

Ce ne fut qu'à la nuit tombée que Desmond revint sur la plage, le souffle saccadé, à moitié congelé. Lorsqu'on lui demanda s'il avait trouvé ce qu'il cherchait, il répondit avec un sourire :

- Non, je n'ai pas trouvé, mais j'en suis content !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   Mer 21 Juil - 15:21
Cela devait faire maintenant plus de trois mois que les survivants du vol Oceanic 815 se trouvaient sur l’île. Ils c’étaient passés de nombreuses péripéties en trois mois, surtout sur une île que l’on qualifiait au départ de « déserte ». Malheureusement pour eux, l’île leurs réservait bien des surprises notamment pour Claire qui était enceinte lors du crash. On pouvait dire que la jeune femme avait pu en voir de toutes les couleurs depuis c’est trois fameux mois, étant donné qu’elle c’était fait enlever par Ethan, l’un des autres qui l’avait emmené dans une station médicale où elle était droguée. Mystérieusement Claire c’était réveillé au milieu de la jungle, seule. Par chance elle était parvenue à rejoindre le camp en ayant perdu la mémoire temporairement. Mais grâce à l’aide de Charlie mais aussi de son journal intime, la jeune Littleton était arrivée peu à peu à retrouver des brides de souvenirs. A partir de là, on pourrait penser que tout va pour le mieux seulement voilà quelques semaines plus tard la jeune femme commençait à se sentir prête à accoucher, paniqué elle restait silencieuse et camouflait tant bien que mal ses contractions. Finalement elle accoucha dans la jungle, prêt d’un buisson en compagnie de Kate, Charlie et Jin.

Mais ne nous écartons pas du sujet, en ce jour, cela faisait maintenant un mois que le petit Aaron était né. Tout le monde adorait cet enfant, même Sawyer ce qui étonnait particulièrement la jeune femme, il faut dire qu’il lui suffisait ne serait-ce que de parler ou bien de lire un magazine pour que l’enfant arrête immédiatement de pleurer. Ce matin là, la jeune Littleton était accompagnée de son fils Aaron ainsi que du groupe des survivant du vol Oéanic 815 et de quelques personnes arrivées en bateau. Ils c’étaient tous ensemble dirigés vers la tour radio dans le but de couper le message de Rousseau qui passait depuis seize longue années. Cela ne faisait environ trois mois que les survivants du crash c’était retrouver ensemble dans la même galère, à tenter tant bien que mal de survivre à toutes les péripéties qui leurs arrivaient les uns après les autres. Et oui, trois long mois, mais à vrai dire Claire ainsi que la plupart des autres habitants c’étaient habitués à cette vie, malgré la menace que représentait les autres et certains autres dangers plutôt mystérieux que dissimulait l’île, la vie ici était assez agréable. Claire c’était un tas d’ami, les gens étaient tous gentil à leur manière, et puis il y avait Charlie, c’est deux là étaient pour ainsi dire inséparable, en effet la jeune femme s’était habituée à sa présence, il était si attentionné avec elle, c’était la première fois qu’un homme s’occupait autant d’elle mais aussi de son enfant. De nos jours il est très rare de trouver un homme pareil, Claire n’aurait jamais pensé le rencontrer dans un crash d’avion. Les sentiments qu’elle éprouvait à son égard ne faisaient que s’amplifier au fur et à mesure du temps, mais Claire ne voulait pas le lui avouer étant donné que les secours allaient surement arriver dans quelques temps. La jeune Littleton n’avait pas encore envisagé ce qu’elle ferait une fois qu’elle rentrerais chez elle, celle-ci savait que l’île n’était un bon endroit pour élever son enfant, ils valaient mieux pour eux de rentrer en Australie.

Claire se trouvait vers l’arrière avec le groupe, celle-ci tenait Aaron dans les bras tout en le berçant délicatement. La jeune femme observait Jack et Dean, un homme qui était dans le bateau parler dans le téléphone satellite, à en voir le visage de Jack, on pouvait penser que les secours allait bientôt arriver. Un large sourire étira les lèvres de la jeune femme, ils allaient enfin quitter cette île. Quand tout à coup la jeune femme entendit un bourdonnement dans le ciel, Claire pensait dans un premier temps que le bateau avait envoyé un hélicoptère qui arrivait rapidement, puis le bruit s’amplifiait de plus en plus, ce n’était pas un hélicoptère mais plutôt un avion. Elle leva les yeux au ciel et vit un avion dont il manquait une aile, d’un coup elle entendit un grondement, l’avion venait de se crasher sur la plage. Tous les rescapés ainsi que Claire étaient littéralement bouche bé, c’était carrément incroyable, ou plutôt impensable de voir un avion s’écraser le jour ou les secours étaient censé venir les sauvés de cet enfer. Aaron venait de se réveiller à cause du grondement, il hurlait de toute ses forces, Claire qui était quelque peu perdue berçait son enfant nerveusement tout en continuant d’observer Jack et le reste du groupe la jeune femme répétait plusieurs fois à son enfant :

Maman est là Aaron, tout va bien…

Visiblement il y avait un problème de liaison entre le téléphone et le bateau, cela était surement du à cause de crash de l’avion. Claire qui continuait de les observer, les vit soudain jeter un œil vers l’océan, on pouvait maintenant apercevoir un grand nuage de fumée au beau milieu de la mer. Claire comprit alors que le bateau avait explosé, n’ayant pas tenu le coup à cause du choc de l’avion sur la mer. Cela voulait dire que les survivants du vol Oceanic 815 n’allaient pas être sauvés, que tout leurs espoirs c’était maintenant envolé en fumé. Claire commençait alors à s’inquiéter pour Charlie qui c’était porté volontaire avec Desmond pour nager jusqu'à la station « le miroir » pour ainsi couper un dispositif de blocage des transmissions vers l’île. Celle avait peur qu’il lui soit arrivé quelque chose étant donné qu’un avion venait de s’écraser sur la plage. Ne pouvant plus tenir en place, la jeune femme se dirigea vers Sayid qui était entrain de ranger ses affaires, il allait surement retourner vers la plage pour voir s’il n’y a pas des survivants. Claire s’arrête juste en face de Sayid et lui dit d’un ton assez nerveux :

Je viens avec vous, il faut que j’aille voir si Charlie va bien..

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un autre avion s'écrase !   
Revenir en haut Aller en bas
 

Un autre avion s'écrase !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LOST RPG ™ :: Moment de détente :: Archives-